France Info : culture by Corinne Jeammet

5 juillet 2021

S’offrir un tirage de Paolo Roversi ou un livre de Christine Phung, visiter une exposition : que faire en marge de la semaine de la haute couture hiver 2021-22
En dehors de la semaine de la haute couture – où 33 maisons présentent leur automne-hiver 2021-22 sous un format principalement digital – Paris bouillonne de lieux où la création de mode est à l’honneur. Suivez le guide.

Article rédigé par Corinne Jeammet
France Télévisions Rédaction Culture

Publié le 05/07/2021 15:22

La créatrice Christine Phung dans le viseur de Vincent Lappartient
Le photographe Vincent Lappartient et la créatrice de mode Christine Phung se connaissent depuis 20 ans. Ils se sont rencontrés en s’infiltrant en cachette dans les parkings souterrains du Louvre pour voir les défilés haute couture des Fashion Weeks de l’époque. Lorsque Christine Phung a fait son premier défilé, elle a tout de suite appelé Vincent Lappartient, qui l’a suivie pendant 10 ans – à chacun de ses défilés, tant pour sa marque que pour la maison Leonard – shootant les coulisses avec son regard décalé, saisissant l’émotion, l’énergie, la spontanéité et l’adrénaline de chaque show. Ce beau livre, mis en page par Agnès Dahan Studio (atelier de design graphique spécialisé dans l’édition culturelle et l’identité visuelle), revient en images sur la cohérence du parcours créatif de la créatrice, qui a remporté le concours de l’ANDAM (Association nationale pour le développement des arts de la mode) en 2013. C’est une adepte de collections délicates et architecturées aux imprimés géométriques forts. Dans la préface du livre, Nathalie Dufour, Managing Director de l’ANDAM, écrit : « Dans l’univers de Christine s’entremêlent des images mentales, des lumières, des odeurs, des formes et des textures glanés lors de ses voyages et enrichis par sa vision du monde. La mode, Christine l’approche à travers l’architecture du corps et de ses mouvements, un corps structuré avec légèreté, sans jamais le contraindre. Elle nous enroule de coupes chaleureuses et de couleurs chatoyantes par-dessus lesquelles elle tisse un lien d’amitié et de solidarité féminine » (Christine Phung X Vincent Lappartient).